vendredi 12 avril 2013

K comme Kurtzmann

Mamie Suzie et sa soeur - 1930


Mon épouse a une branche du côté de l'Alsace (Ranspach, Lutterbach, Einsisheim, Didenhein, Saint-Amarin). Ces familles alsaciennes ont beaucoup "fluctué" en fonction des différents évènements qui ont ébranlé la région. Si bien que nombre d'entre eux ont migré vers Mailly-le-camp dans l'Aube.

Une de ces familles dans la lignée de mon épouse se nomment les Kurtzmann (ou Kurtzemann). Une de ses aïeules, Marie-Anne, avait une particularité qui est très fréquente dans cette famille ! Elle est née jumelle !
Quand je dis que c'est une particularité familiale, c'est qu'il n'y a pas une génération dans l'ascendance de mon épouse qui ne soit "confrontée" à des naissances gémellaires (sachant que sa mère a un frère jumeau, sa grand-mère maternelle Suzanne a une sœur jumelle, etc....).


Mais le plus charmant dans le cas de Marie-Anne Kurtzmann, c'est que sa sœur jumelle a un prénom peu répandu, et à la consonance bien germanique : Walbourgue

 
Walbourgue et Marie Anne étaient filles de Martin Kurtzmann, tisseur et de Walbourgue Gully (un nom à faire rêver les enfants...).

Walbourgue doit être une variante (voir une "francisation") du prénom Walburge  et Walpurgis (bien connu pour ses nuits et son sabbat des sorcières...)


Marie-Anne Kurtzmann épousera Augustin Bobenrieth en 1852 à Saint-Amarin (68), et l'aventure dans l'Aube commencera pour leurs enfants....

**************************************************************************************
Retrouvez toutes les informations relatives au défi de "Bloguez votre généalogie de A à Z" sur la page facebook dédiée ou sur le site internet de la Gazette des ancêtres 

1 commentaire:

  1. vivement LES p'tits troisièmes de la famille Coussay ;-))
    Bises

    RépondreSupprimer